3 méthodes pour un blanchiment de dents réussit

Les dents peuvent changer de couleur naturellement. Il ne s’agit pas forcément d’un problème d’hygiène dentaire. La décoloration pourrait être causée par une anomalie génétique ou une mauvaise alimentation entre autres. Dans tous les cas, un blanchiment de dents est nécessaire.

Aujourd’hui, Dentisis.fr vous fait découvrir trois (3) techniques de blanchiment de dents permettant d’avoir des dents blanches et un sourire éclatant. Des méthodes efficaces qui permettent d’éliminer les taches jaunes, d’éclaircir les dents, mais aussi de blanchir une ou plusieurs dents.

Le détartrage pour éliminer les taches jaunes

Les taches jaunes sur les dents sont souvent dues à certains aliments colorés. Il se pourrait également l’émail soit taché à cause du tabac, du thé ou encore des boissons contenant du colorant. Pour éliminer cesdites taches, il va falloir avoir recours au détartrage. Certes, cette technique n’a pas d’effet blancheur. Mais elle permet de nettoyer minutieusement les dents en gommant les taches sur l’émail et en éliminant le tartre. Mais comment ça marche ?

Tout d’abord, le détartrage est une méthode qui s’effectue tous les six mois chez votre dentiste. Dans la plupart des cas, le praticien ou le chirurgien-dentiste utilise un appareil à ultrason. Un petit embout métallique vibrant à la fréquence des ultrasons pulvérise en effet le tartre. Par conséquent, le procédé pourrait être désagréable, vu qu’il s’agit de détruire le tartre qui s’est infiltré sous la gencive.

Pour finir l’opération, un polissage est réalisé. Cela permet de nettoyer les dents avec une pâte à polir et des brosettes interdentaires. Cette dernière étape va donner de la brillance aux dents et va augmenter, en effet, l’impression de blancheur.

Le peroxyde d’hydrogène pour éclaircir ses dents

Ici, on parle d’une technique d’éclaircissement plutôt que d’un processus de blanchiment de dents. On utilise alors du peroxyde d’hydrogène. Autrement dit de l’eau oxygénée. Selon les professionnels de la santé dentaire, le peroxyde d’hydrogène est utilisé pour corriger le jaunissement des dents dû aux pigments alimentaires, mais aussi la décoloration provoquée par le temps. Dans certains cas, les praticiens utilisent du peroxyde de carbamide. Un produit qui va produire du peroxyde d’hydrogène, donc qui va permettre d’obtenir les mêmes résultats. Voici comment se passe l’éclaircissement par peroxyde d’hydrogène.

Comment ça se passe ?

Tout d’abord, il faut noter que la réglementation interdit l’utilisation du peroxyde d’hydrogène qui a un taux de concentration de plus de 6%. En d’autres termes, seuls les dentistes agréés peuvent utiliser du peroxyde d’hydrogène ayant un taux de concentration de 0.1%. Là encore, l’utilisation de ce produit dépendra d’un examen clinique. Donc pour que la dentine et l’émail ne soient altérés, le taux de concentration du peroxyde d’hydrogène ne doit en aucun cas dépasser les 6%. Pour ce faire, le praticien confie aux patients une gouttière sur mesure qui va être imprégnée de produit éclaircissant (du peroxyde d’hydrogène). Le patient va à son tour placer le dispositif sur ses dents et le porter toute la nuit pendant 10 à 15 jours.

Le peroxyde d’hydrogène va en effet atteindre la dentine et par conséquent, il va oxyder les molécules foncées jusqu’à les éclaircir. Toutefois, une sensibilité pourrait apparaître, mais à la fin du traitement, elle va disparaitre.

Est-ce que l’utilisation du peroxyde d’hydrogène est efficace ?

Pour obtenir de meilleurs résultats, ce serait mieux d’utiliser le peroxyde d’hydrogène sur des dents assez foncées. Si vous utilisez ce produit sur des dents plus claires, le résultat obtenu sera moins intéressant. Le résultat serait également moins spectaculaire si vous appliquez le peroxyde d’hydrogène sur des dents grises, ou des dents tachées par une prise excessive d’antibiotiques.

Les facettes dentaires pour blanchir une ou plusieurs dents

Quand les dents se décolorent de manière non uniforme, et quand le blanchiment n’est  pas suffisant pour résoudre un problème de décoloration dentaire, on a recours à une autre technique, une autre branche de la dentisterie esthétique : les facettes dentaires. Il s’agit de petites coquilles, de fines pellicules qui couvrent les dents à la manière des faux ongles. Mais alors comment utilise-t-on les facettes dentaires pour un blanchiment réussi ?

En réalité, il ne s’agit pas d’un blanchiment au sens propre du terme. Il s’agit plutôt de camoufler les taches ou la décoloration de nos dents. Des coquilles en céramique sont alors conçues et fabriquées pour correspondre à la forme et à la taille de vos dents. C’est-à-dire que le prothésiste va réaliser une empreinte pour obtenir la forme et la taille correspondantes. Une fois que les facettes dentaires sont fabriquées, les dents sont taillées (limées) pour que la colle prenne bien. Les facettes dentaires sont alors collées sur la surface extérieure de/des dents à blanchir.

Il est également envisageable d’utiliser les facettes dentaires pour résoudre des problèmes de mal alignement, de déchaussement, de positionnement et tout ce qui est problème d’ordre esthétique dentaire.

Autres astuces pour blanchir les dents naturellement

Pour blanchir les dents et avoir un sourire éclatant, il faut parfois se tourner vers les bons ingrédients. C’est-à-dire une bonne alimentation. Voici alors 4 aliments naturels qui ont un effet blanchissant sur nos dents.

Les oignons

Attention, en mangeant de l’oignon, votre haleine risque d’en pâtir. Mais ça en vaut la peine parce que l’oignon a pour effet de blanchir vos dents. Cela grâce à ses composés soufrés qui vont empêcher la formation de plaque dans les espaces interdentaires. Ici, il s’agit d’oignons crus, ni cuits, ni frits.

Les fruits

Ici, on parle de fruits riches en acide malique, un composé bénéfique pour la santé dentaire. C’est-à-dire les bananes, les fraises, les pommes, les cerises, les nectarines ou encore les pêches. L’ananas est aussi un fruit qui a des vertus blanchissantes pour les dents. Il contient en effet une enzyme agissant en tant que perturbateur de protéines, réduisant ainsi les taches et la décoloration de l’émail.

Les graines et les noix

Les graines et les noix ont une texture abrasive. Ce qui est utile parce que cela va permettre d’exfolier vos dents et ainsi de faciliter l’élimination des tâches. Donc des encas à base de noix et de graines sont les bienvenus pour blanchir les dents naturellement. Le mieux c’est d’utiliser des noix d’amande ou encore des graines de courges ou de tournesol.

Les légumes crus mélangés avec du yaourt

Tremper des légumes découpés en petits morceaux dans du yaourt n’est pas réservé aux végétariens. Contrairement aux idées reçues, mélanger des légumes crus avec du yaourt permet de blanchir les dents de manière naturelle. Le fait que les légumes soient difficiles à mâcher offre un effet de polissage sur la surface des dents. Cela va également simuler la production de salive, donc contribue au nettoyage de la bouche tout entière. De son côté, le yaourt, comme il s’agit d’un produit laitier, contient des nutriments qui vont éliminer les taches visibles sur la surface des dents. Les légumes crus mélangés avec du yaourt constituent en effet le duo parfait pour un blanchiment de dents naturel.