Le blanchiment de dents dans les bars à sourire

Depuis quelques années, les bars à sourire ont fleuri dans les rues des grandes villes. Le concept de donner un coup d’éclat et de blanchir ses dents en seulement 20 minutes a séduit bon nombre de personnes. Et son tarif attractif a de quoi séduire à cette époque où un sourire éclatant coûte des centaines d’euros. Et parce qu’avoir des dents jaunes ou ternes est souvent complexant, certains en perdent même le sourire et la confiance en soi. Il est donc évident qu’après les bars à ongles et les bars à sourcils, les bars à sourire ont connu un tel succès auprès de nombreuses personnes. Et puis, se faire blanchir les dents pour une trentaine d’euros en vaut la peine.

Mais qu’est-ce qu’il faut savoir ce concept de blanchiment de dents ? Qu’en pensent les professionnels de l’esthétique dentaire ? Pour en savoir plus, Dentisis.fr vous propose de faire le tour d’horizon sur les bras à sourire, ce nouveau concept de blanchiment de dents.

Blanchiment de dents : comment se déroule une séance dans un bar à sourire ?

Le principe de se faire blanchir les dents dans un bar à sourire est assez simple. Après avoir entré dans le bar à sourire de votre choix, on vous pose quelques questions. Cela afin de mieux déterminer votre demande et vos attentes. Mais aussi afin de prendre en compte les contre-indications relatives au blanchiment de dents. Les principales questions qui vous sont posées sont : est-ce que vous êtes enceinte ? Est-ce que vous êtes majeur ? Est-ce que vous suivez un traitement dentaire ? Seulement, tous les bars à sourire ne posent pas les questions importantes. Et c’est là le véritable fond du problème (les explications dans les prochains paragraphes).

Puis, vient la phase de blanchiment de vos dents proprement dit. Vous serez amené à vous installer sur un joli fauteuil (eh oui, il y a de quoi se vanter…). La phase suivante consiste à faire passer une compresse imbibée d’activateur de blanchiment sur vos dents. Ce n’est qu’après avoir passé la compresse contenant d’agent activateur de blanchiment de dents que la gouttière en silicone est placée. Cette dernière qui est également remplie de gel blanchissant.

Dès que la gouttière est installée, vos dents seront exposées à une lumière à impulsion électromagnétique de couleur bleue. La séance va alors durer pendant 20 minutes environ. Une vingtaine de minutes pour se faire blanchir les dents, c’est tentant. Mais à quel prix ?

Prix d’une séance de blanchiment de dents dans un bar à sourire ?

Pour les séances de blanchiment de dents, chaque établissement est libre de pratiquer les tarifs qui leur conviennent. Le prix d’une séance de blanchiment de dents dans un bar à sourire varie alors en fonction de sa localisation ainsi que de sa réputation.

De manière générale, le prix pratiqué pour une séance de blanchiment oscille entre 30 à 300 €. Il existe toutefois, dans certains bars à sourire, des formules d’abonnement plus intéressants si vous avez besoin de faire des retouches.

Question prise en charge, aucun remboursement de la part de la Sécurité sociale n’est envisageable pour ce genre d’acte cosmétique. Et si certaines mutuelles remboursent le blanchiment de dents, c’est que le traitement a été effectué chez le dentiste. En d’autres termes, les séances de blanchiment de dents dans les bars à sourire ne sont, en aucun cas, remboursées ni par la Sécurité sociale ni par les mutuelles.

Qu’en est-il des produits utilisés dans les bars à sourire ?

 

Jusqu’ici, tout semble normal, aucune mise en question à propos des bars à sourire. Or, il y a une réglementation par rapport à l’utilisation des produits de blanchiments de dents. Notamment pour le peroxyde d’hydrogène. Un produit majoritairement utilisé dans les bars à sourire.

Selon le règlement européen n°1223/2009 du 30 novembre 2009, les produits contenant moins de 0,1% de peroxyde d’hydrogène peuvent être commercés librement. Par contre, ceux qui en contiennent entre 0,1 et 6% ne pourront être accessibles qu’aux chirurgiens-dentistes, après un examen clinique.

Pour rester dans le bon chemin, les établissements doivent en effet n’utiliser que des produits blanchissants ayant moins de 0,1% de peroxyde d’hydrogène. Et c’est justement là que le bât blesse… La majorité des bars à sourire jouent en effet sur les mots. Certains établissements affirment que le gel qu’ils utilisent ne contient pas de peroxyde, mais de perborate de sodium. Et que l’utilisation de ce produit ne sensibilise pas les dents et n’abime pas l’émail. Les chirurgiens-dentistes accusent alors les bars à sourire de mentir à leurs clients.

Le fait est que pratiquement parlant, le perborate de sodium, en contact avec la salive, libère du peroxyde d’hydrogène. Les responsables des bars à sourire affirment alors qu’ils sont en conformité avec la réglementation. À rappeler que tous les bars à sourire ne sont pas concernés par ce malentendu. Il est donc nécessaire de bien s’informer avant de se faire blanchir les dents dans un bar à sourire. Ce qui nous amène à réfléchir sur la prochaine question : les bars à sourire sont-ils dangereux ?

Est-ce qu’il y a un danger à se faire blanchir les dents dans un bar à sourire ?

Le sujet utilisation du peroxyde d’hydrogène est maintenant résolu. Mais les professionnels de l’esthétique dentaire ne veulent pas en rester là. Ils accusent et critiquent les bars à sourire de n’employer aucun dentiste ou professionnel de la santé dentaire. Et même si la promesse affichée est claire (sourire parfait en quelques minutes…), certains établissements ne vérifient pas si le client suit un traitement dentaire. Or, c’est un point important, voire capital, avant de se lancer dans une séance de blanchiment de dents.

Par ailleurs, certains bars à sourire ne font que banaliser les soins dentaires. Il ne suffit pas d’avoir des dents blanches pour avoir une bonne santé dentaire. La santé des gencives joue également un rôle important. Autrement dit, avoir des dents blanches, mais une mauvaise santé gingivale pourrait entraîner un déchaussement de dents.

Il y a donc des contre-indications qu’il faut respecter pour mener à bien une séance de blanchiment de dents. Mais aussi pour éviter les éventuels risquent liés à la santé dentaire des utilisateurs. Ce qui est triste parce que certains bars à sourire ont dû fermer leurs portes à cause du non-respect des normes européennes.

L’utilisation de gel contenant du peroxyde d’hydrogène pourrait également entraîner d’autres problèmes bucco-dentaires surtout si elle est mal maîtrisée. À l’instar de l’hypersensibilité des dents (douleurs accentuées en contact avec le froid), les lésions irréversibles, l’altération de l’émail dentaire (qui pourrait conduire à une fragilisation des dents, d’où une usure prématurée) ou encore l’irritation des muqueuses (liée à la causticité des produits utilisés)…

Il est donc fortement déconseillé de se faire blanchir les dents dans un bar à sourire si :

  • Vous êtes mineur,
  • Vous êtes enceinte ou si vous allaiter,
  • Vous êtes sous chimiothérapie

Les bars à sourire : des avis partagés… ou non

Les avis au niveau des résultats obtenus dans les bars à sourire sont généralement bons. Certes, l’effet est peut-être immédiat. Mais en termes de blancheur, ceux qui s’attendaient à gagner quelques teintes sont malheureusement déçus.

Toutefois, les avis peuvent être divergents. Il y a ceux qui n’ont confiance qu’aux bars à sourire, ceux qui ne voient aucune différence et ceux qui ont eu des sensations désagréables lors de leur séance de blanchiment de dents.

Dans tous les cas, c’est le taux de concentration des produits et le temps de pose de la gouttière qui importent et qui assurent la qualité des résultats. Seulement, une chose est sûre, rien ne vaut un blanchiment de dents chez un dentiste professionnel. Sauf que les bars à sourire continuent d’attirer les clients et sont toujours en vogue malgré la baisse des prix de certains traitements chirurgicaux dentaires. Tels que la pose de facettes dentaires, ou encore les kits de blanchiment dentaires à domicile, etc.