Le déchaussement des dents : causes et traitements

On parle de déchaussement des dents quand ces dernières s’attachent mal à la mâchoire. Et cela en raison d’une perte osseuse au niveau de la racine dentaire. Donc appauvrissement du volume osseux qui est souvent lié à une récession de la gencive. Selon, l’OMS, le déchaussement des dents toucherait 15 à 20% des personnes ayant entre 35 et 40 ans. Et dans la majorité des cas, le déchaussement serait lié à la parodontite. C’est-à-dire une inflammation de la gencive et de l’os.

Le déchaussement des dents est un problème de santé dentaire assez commune qu’il ne faut surtout pas négliger. Parce que dans le pire des cas, il pourrait entraîner une perte de dents. Donc des conséquences désastreuses pour ceux qui ont des dents déchaussées. Mais alors, que faut-il faire pour l’éviter ?

Aujourd’hui, on va parler du déchaussement des dents : causes et traitements. Autrement dit, comment reconnaitre un déchaussement de dents et comment traiter et comment ne pas avoir des dents déchaussées.

Les éventuelles causes du déchaussement des dents

Comme il a été mentionné précédemment, le déchaussement des dents pourrait, à défaut d’attention, générer des conséquences désastreuses. Notamment une perte de dents, dans le pire des cas. Donc en cas d’inflammation de vos gencives, la meilleure chose à faire est de consulter directement son dentiste. Mais si vous hésitez encore, voici comment reconnaitre un déchaussement des dents et comment résoudre le problème.

Le déchaussement des dents : les symptômes

Si vous sentez quelque chose d’inhabituel ou si vous constatez des changements au niveau de vos gencives, ça se pourrait que ce soit des signes de déchaussements de dents. Mais pour en être sûr, voici comment se manifeste un déchaussement de dents. En d’autres termes, les symptômes d’un déchaussement de dents :

  • Des dents sensibles au contact du froid et du chaud, mais aussi une sensibilité à l’acidité ;
  • Des gencives qui saignent anormalement lors du brossage des dents ;
  • Des gencives qui se rétractent en laissant apparaitre la racine de la dent (certaines dents semblent plus longues que les autres parce que la racine est exposée) ;
  • Des intervalles qui apparaissent entre les dents et une rougeur ainsi qu’une enflure des gencives ;
  • Vous avez une sensation d’allongement de vos dents.

comment reconnaitre un déchaussement de dents

Les causes d’un déchaussement des dents

Maintenant que vous savez comment reconnaitre une récession gingivale, il est temps d’en relater les éventuels facteurs de risque. Voici alors les causes du déchaussement de dents. Il est important pour nous de vous renseigner sur les causes d’une récession gingivale parce que c’est la meilleure manière de pouvoir prévenir un déchaussement de dents. Cela pourrait en effet être causé par :

  • Une mauvaise hygiène bucco-dentaire : la plaque qui se forme va se transformer en tartre et va en effet causer une inflammation gingivale ;
  • Le bruxisme : grincement des dents pendant le sommeil, la force de pression (le serrage des dents involontaire) va causer une récession de vos dents ;
  • L’utilisation d’accessoire de brossage de dents non adapté : une brosse à dents trop dure qui va entraîner une récession gingivale ;
  • Le tabagisme ou la consommation de produits du tabac;
  • L’âge : les gencives pourraient s’amincir et se rétracter en laissant la racine de la dent à découverte ;
  • La position des dents, c’est-à-dire un mauvais alignement des dents ;
  • Des problèmes d’occlusion qui peuvent entraîner un excès par rapport à la force de pression sur les gencives.

les causes du déchaussement de dents

Il est important de connaître les causes majeures du déchaussement de dents. Cela permet de changer d’habitude, d’avoir une bonne hygiène dentaire et ainsi, d’éviter d’avoir une récession gingivale.

Comment traiter le déchaussement des dents ?

Aux moindres symptômes et à la moindre constatation que vous souffrez de déchaussement de dents, le premier réflexe à avoir c’est de consulter le plus vite possible son dentiste. C’est la seule personne qui est dans la capacité de prévoir avec vous le plan de traitement adapté pour limiter les dommages.

En consultant votre dentiste, il pourrait vous prescrire un détartrage, une greffe gingivale, des traitements naturels ou un traitement au laser.

Le détartrage

Il s’agit ici d’une séance de détartrage complet de vos dents, suivi d’un surfaçage afin d’éliminer toutes les bactéries ainsi que la plaque résidant au niveau de la racine de la dent. L’objectif de cette opération est en effet de permettra à la gencive de mieux adhérer à la racine de la dent. Et pour favoriser le processus de récupération immunitaire, il est envisageable que votre dentiste vous prescrive un traitement antibiotique. D’ailleurs, c’est nécessaire pour éviter la prolifération des bactéries. Afin de vérifier si l’inflammation est toujours présente ou non, il faut revenir chez votre dentiste tous les 90 jours.

Le détartrage pourrait également s’effectuer sous forme de désinfection en profondeur des tissus tout en renforçant l’attachement de la gencive à la racine de la dent. C’est un procédé qui est réalisé en cas de récidive avec perte osseuse pouvant causer de poches parodontales entre la gencive et la racine de la dent.

détartrage

La greffe gingivale

La greffe gingivale est réalisée en cas de perte de gencive longeant la racine de la dent. Il s’agit en effet d’une technique qui va permettre de redonner de la hauteur, mais aussi de l’épaisseur à la gencive affectée. La greffe gingivale va également résoudre le problème d’exposition de la racine causée par le déchaussement de dents ou la récession gingivale.

Elle est donc réalisée sous anesthésie locale et peut être associée à deux méthodes de régénération. Notamment l’utilisation de matières régénératrices (gel protéinique qui permet de remplir les poches formées par la récession gingivale) ou encore l’utilisation de membrane collagène.

Lutter naturellement contre le déchaussement de dents

Il existe également des traitements naturels contre le déchaussement des dents. Pour ce faire, on utilise des produits ou des solutions naturels, tels que :

  • Le bicarbonate de soude ou le coenzyme Q10 pour réduire et lutter contre les inflammations des dents ;
  • Le gel d’aloe vera pour une meilleure cicatrisation ;
  • L’extrait de thé vert et d’avocat pour lutter contre la formation de plaque dentaire grâce à ses vertus anti-inflammatoires ;
  • L’extrait de pépin de pamplemousse pour avoir une excellente hygiène bucco-dentaire, car il s’agit d’un anti-inflammatoire, antibactériens et antiparasites puissant.

Le traitement au laser

Il est également envisageable d’avoir recours à un traitement au laser pour traiter efficacement l’infection. Il s’agit donc de favoriser la cicatrisation pour mieux rattacher les tissus gingivaux aux dents. C’est également un traitement indolore qui permet d’obtenir des résultats en seulement 7 jours après l’opération.

Comment prévenir le déchaussement des dents ?

Il est tout à fait possible d’éviter le déchaussement des dents. Pour ce faire, tout repose sur le fait d’avoir une bonne hygiène bucco-dentaire. Donc se brosser les dents régulièrement, idéalement après chaque repas, avec les bonnes techniques de brossage et avec une brosse à dent adaptée. Autrement dit une brosse à dents souple pour éviter que les gencives ne saignent durant le brossage. Il est également conseillé d’utiliser une brosse à dents électrique parce que ce type de brosse à dents s’avère plus efficace contre la plaque dentaire et donc contre la formation de tartre. Et si l’infection est en phase de commencement, utilisez plutôt un dentifrice pour gencives sensibles.

choisir une brosse à dents électrique

Après vos séances de brossage quotidien, vous pouvez faire un bain de bouche. C’est une habitude à adopter afin de mieux éliminer les bactéries et de soulager la douleur en cas d’inflammations gingivales.

Et puis, nous vous conseillons également d’utiliser du fil dentaire pour compléter le brossage. C’est en effet l’accessoire idéal pour éliminer les résidus alimentaires ainsi que les bactéries qui se trouvent dans les cavités et les espaces interdentaires. Et pour un nettoyage complet et optimal, le fil dentaire pourrait être complété par l’utilisation d’une brossette interdentaire ou d’un jet dentaire.