La couleur des dents est le premier signe de santé de celle-ci. Initialement blanche, la dent peut souvent prendre un ton jaunâtre, blanc pâle ou blanc cassé. Un tel phénomène est souvent source de complexe et de manque de confiance en soi. Cependant, dans certains cas, cette couleur n’est pas irréversible, à condition de suivre des traitements pendant qu’il en est encore temps.

Nombreuses sont les actualités santé à se pencher sur ce sujet, étant donné l’importance que les gens accordent à leur physique. Être rayonnant de santé et de beauté est la clé du charme de la plupart des célébrités et d’autres gens d’influence. Leur personnalité en dépend qu’ils feraient tout ce qui est en leur pouvoir afin de le préserver. Afin de retrouver un sourire éclatant, voici ce qu’il faut savoir concernant la décoloration des dents.

Les causes évidentes de la décoloration

Le pus souvent, les dents prennent la couleur des aliments que l’on consomme excessivement. Le café, le thé, ou le cola sont les principales sources de la décoloration des dents. Pour les travailleurs acharnés, le café est un rituel matinal sans lequel ils ne pourraient pas tenir toute une journée sans se sentir fatigués en permanence.

Chez les enfants, la teinte blanche peut se ternir en raison de l’utilisation de certains antibiotiques. Cette réaction est alors provoquée, contrairement au cas des personnes âgées. Avec l’âge, la dentine se trouvant sous l’émail d’une dent va se noircir graduellement.

Une dent noircie peut également être un effet secondaire d’un traitement de canal. Ce dernier est nécessaire pour préserver la pulpe de la dent encore non infectée. En retirant la partie infectée, endommagée ou morte, la dent perd petit à petit sa blancheur. Un effet qui est également visible chez une dent ayant subi un traumatisme.

Cependant, la raison la plus fréquente de la décoloration des dents est une hygiène dentaire négligée. Il est fortement recommandé par les dentistes de les brosser au moins trois fois par jour, après chaque repas. Mais aussi, le faire en suivant les différentes consignes est primordial pour que les saletés s’enlèvent et que la pâte de dentifrice fasse son effet.

Les types de traitements existants

Actuellement, plusieurs gels, dentifrices, et bandes de blanchiment sont facilement accessibles sur le marché. Ces produits sont pourtant inefficaces dans le cas d’une couche d’émail endommagée ou des taches sur les couches internes des dents. Avant de commencer un traitement, consulter l’avis d’un dentiste est incontournable. Toute action ne peut porter ses fruits que si l’on connait l’origine exacte de la décoloration. Après une consultation, le professionnel avisé agira en conséquence.

Il peut préconiser plusieurs sortes de traitements. Il y a d’abord le blanchiment vital qui se fait sur les dents ayant toujours des nerfs vivants. Tandis que le blanchiment non vital est une solution pour celles qui n’ont plus de racines vivantes. Au lieu de traiter, le dentiste va seulement combler l’intérieur de la dent avec un agent blanchissant. Le mordançage, les facettes et les couronnes sont également des traitements appropriés pour contrer la décoloration des dents. Chacun d’entre eux a sa spécialité que seul un expert peut distinguer.