Les couronnes céramo-métalliques : avantages et inconvénients

Quand vous avez des dents trop abimées, ou des dents manquantes, plusieurs solutions sont envisageables pour remplacer ou reconstituer la ou les dents en question. Mais dans la majorité des cas, le dentiste propose un remplacement ou une reconstitution par couronnes dentaires. Mais pas n’importe lesquelles, il s’agit de couronnes dentaires résistantes et esthétiquement similaires à de vraies dents : les couronnes céramo-métalliques.

Dans cet article, nous allons voir en détail ce qu’est une couronne dentaire en céramo-méallique. C’est-à-dire quels sont les matériaux utilisés pour la fabrication d’une couronne céramo-métallique, dans quel cas opter pour ce type de couronne dentaire et quels sont les avantages ainsi que les inconvénients d’une couronne dentaire en céramo-métallique.

Qu’est-ce qu’une couronne céramo-métallique ?

Les couronnes céramo-métalliques constituent une solution efficace pour réparer la partie visible d’une dent abimée. Et cela en recouvrant totalement la dent à réparer grâce à une fausse dent, une dent artificielle fabriquée avec des matériaux biocompatibles. Il s’agit en effet d’une prothèse dentaire, autrement dit d’une coiffe qui va être placée sur une dent et qui va être fabriquée avec deux matériaux différents : la céramique et le métal, d’où son nom couronne céramo-métallique. C’est donc la partie intérieure ou l’armature qui va être faite en métal. Mais pas n’importe lequel, de manière générale, les prothésistes réalisent l’armature d’une couronne céramo-métallique soit avec du Titane ou du Platine, soit avec un alliage de deux métaux, notamment le Nickel-Chrome ou encore le Cobalt-Chrome.

Les couronnes dentaires ne permettent non seulement de remplacer une dent manquante. Il se peut également que la couronne dentaire soit utilisée pour modifier la teinte de la dent, mais aussi la forme et la position de cette dernière. Soit en posant la couronne sur la dent décolorée ou déchaussée. Pour ce qui est du remplacement, on procède à la pose d‘un implant dentaire en guise de racine et d’un pilier prothétique pour supporte la couronne. La couronne dentaire va ensuite être fixée sur le pilier pour substituer la dent perdue.

En résumé, plusieurs utilisations de la couronne dentaire en céramo-métallique sont envisageable : pour remplacer une dent manquante ou afin de réparer un problème esthétique dentaire, tel qu’une dent abimée, fracturée, teintée, mal positionnée, etc.

Dans quel cas se faire poser une couronne dentaire ?

Donc d’après ce que l’on a dit plus haut, l’utilisation des couronnes céramo-métalliques se réfère à :

  • La réparation d’une fracture dentaire sur une partie visible ;
  • La restauration d’une dent dévitalisée, donc pour protéger et préserver les tissus restants de la dent ;
  • La pose d’un implant dentaire : la couronne va être vissée sur l’implant par le biais d’un pilier prothétique. Elle va en effet replacer la partie visible de la dent à remplacer ;
  • La pose d’un bridge sur dent naturelle : c’est à dire sur une dent mal saine, donc les couronnes vont jouer le rôle de pilier au bridge dentaire ;
  • La couverture d’une dent présentant une malformation ou une décoloration ;

Afin d’obtenir un résultat satisfaisant, c’est-à-dire une couronne céramo-métallique stable et durable, le chirurgien-dentiste va fixer la couronne soit par collage, soit par scellement. Il utilise en effet une colle spéciale pour fixer la couronne céramo-métallique sur la dent.

Il existe également une autre technique pour pouvoir fixer une couronne céramo-métallique : le vissage. Ici, la couronne est vissée directement sur l’implant ou sur le pilier prothétique sans avoir à utiliser du ciment pour le collage. Dans ce cas, on parle de couronne transvissée sur implants.

Avantages et inconvénients des couronnes céramo-métalliques

Dans le cas où vous envisagiez vous faire poser une couronne céramo-métallique ou si votre dentiste vous prescrit la pose de ce type de couronne dentaire, il faut prendre en compte certains éléments avant d’approuver son devis dentaire. Dans ce cas, il est nécessaire, voire capital de discerner les avantages et les inconvénients des couronnes en céramo-métalliques.

Les avantages des couronnes céramo-métalliques

Si vous doutez encore de la qualité et de l’efficacité des couronnes en céramo-métalliques, sachez qu’il s’agit d’une solution de remplacement ou de reconstitution aussi résistante que durable qui offrent plusieurs avantages. Notamment :

  • Les couronnes céramo-métalliques sont très résistantes, étant donné qu’elles ont une armature en métal. Elles garantissent en effet la solidité et le confort de mastication. Donc, les couronnes céramo-métalliques sont plutôt recommandées pour la reconstitution des molaires ainsi que des prémolaires. Autrement dit, les dents qui subissent une pression ou une force de mastication importante.
  • Le résultat esthétique final est similaire à l’aspect d’une dent naturelle. La partie en céramique offre en effet palette de teintes pour obtenir un rendu final aussi naturel que possible.
  • La précision : la conception et la fabrication des couronnes céramo-métalliques sont issues d’un procédé et d’une technique de pointe. L’utilisation de la technologie CAD/CAM permet en effet d’obtenir une précision dans le processus de conception et de réalisation des couronnes céramo-métalliques. Mais aussi un parfait scellement lors de la pose des couronnes dentaires.
  • La durée de vie : moyennement, les couronnes céramo-métalliques ont une durée de vie de 10 années. Autrement dit, c’est une solution de restauration, de reconstitution et de remplacement fiable et surtout durable.
  • Le prix : les couronnes céramo-métalliques bénéficient d’un avantage financier. Elles sont en effet moins chères qu’une couronne en zircone ou une couronne en céramique.

En prenant compte des avantages des couronnes céramo-métalliques, certains patients optent pour un autre type de couronne dentaire à cause des éventuels gènes occasionnés par l’utilisation de métal pour l’armature.

Les inconvénients des couronnes céramo-métalliques

Malgré les avantages offerts par les couronnes céramo-métalliques, ne nous voilons pas la face ! L’utilisation de métal constitue un inconvénient majeur au remplacement dentaire par couronnes céramo-métalliques. Et c’est le côté esthétique qui est directement influencé par les désavantages du métal utilisé.

  • On constate en effet l’apparition de rayures ou de stries de couleur grise. C’est souvent causé par l’usure de la dent et qui laisse apparaitre le métal constituant l’armature de la couronne.
  • La couronne céramo-métallique est déconseillée pour la reconstitution ou le remplacement des dents de devant. Le métal couvert par la céramique va provoquer un effet d’ombre, ce qui aura une influence négative sur le côté esthétique de la prothèse.
  • Au fil du temps, le métal pourrait être visible partiellement. C’est souvent ce que l’on constate lorsque le patient souffre de rétraction gingivale.
  • Certains patients supportent mal l’alliage Chrome-Nickel, ce qui provoque une réaction allergique. Les risques de réactions allergiques sont d’environ 5 à 18% pour les couronnes céramo-métalliques.

Les inconvénients des couronnes céramo-métalliques reposent davantage sur le métal utilisé pour la fabrication de l’armature. C’est valable esthétiquement parlant, mais aussi sur le plan sanitaire.

Bref, les couronnes céramo-métalliques constituent une solution de restauration ou de remplacement d’une ou de plusieurs dents endommagées. Elles sont en effet utilisées pour un problème de dévitalisation et d’esthétique, mais aussi lors de la pose d’un implant dentaire afin de remplacer une dent manquante en entier. L’utilisation de métal pour l’armature permet d’obtenir une grande stabilité, mais également une résistance inégalée. Sauf que l’alliage constitue un risque d’allergie pour certains patients. Et puis, côté esthétique, la présence de métal entraine quelques défauts.