Faire ses soins dentaires à l'etranger

    Faire ses soins dentaires à l’étranger

    Le tourisme dentaire est en pleine croissance dans plusieurs pays étrangers. Le coût des soins dentaires à l’étranger est plus avantageux allant de 30% à 70% moins chers qu’en France. Les patients qui se déplacent pour réaliser leurs soins dentaires dans un pays étranger font une économie importante surtout si ils réalisent leurs soins dentaires dans un pays de l’Union Européenne. Ils bénéficient des remboursements de leurs caisses et de la part mutuelle. La question est de savoir, quelle clinique dentaire choisir à l’étranger?

    L’évolution du tourisme dentaire

    De nombreux français sont de plus en plus attirés à faire leurs soins dentaires à l’étranger soit 21.000 français en 2013. Trois destinations sont très prisées par les français : la Hongrie, l’Espagne et le Portugal. La principale motivation des français pour les soins dentaires à l’étranger est le coût de certains traitements comme les prothèses et les implants. En effet les appareils dentaires sont très mal remboursés en France. Et à l’étranger le coût de ce type d’intervention est largement moins cher. Par exemple en Hongrie, le coût d’un implant dentaire vous coûtera entre 800 et 1.000 euros contre 2.000 euros en France. En Hongrie, le loyer, les charges et les matériaux sont largement abordables pour les dentistes qu’en France.

    Remboursement par la Sécurité Sociale

    Si vous faites vos soins en dehors des pays de l’Union Européenne, vous ne serez pas pris en charge par la Sécurité Sociale. Vous devez avancer les frais et demandez un remboursement arrivé en France. Seules les interventions d’urgence sont prises en charge par la Sécurité Sociale. Pour les soins effectués au sein de l’Union Européenne, vous bénéficierez des mêmes soins et des mêmes avantages qu’un patient du pays hôte. Toutefois notez que seuls les soins doivent être inclus dans les soins remboursés en France comme la pose d’une couronne par exemple. La pose d’un implant dentaire est donc exclue sauf si vous avez une mutuelle.

    Les démarches à faire

    Sauf les soins orthodontiques qui demandent une autorisation préalable, les démarches sont plutôt simples. La première chose à faire c’est d’avoir la carte européenne d’Assurance maladie qu’il faut demander 15 jours avant votre départ. La demande peut se faire en ligne ou vous pouvez vous rendre auprès d’un centre de l’Assurance maladie. Grâce à cette carte, vous n’aurez pas à payer les frais. Ensuite, vous devez conserver les radios, les comptes rendus et les factures que vous devez envoyer à la caisse d’Assurance maladie pour remboursement.

    La qualité des soins à l’étranger

    Il existe actuellement des agences de tourisme dentaire en Hongrie par exemple pour assurer l’organisation de soins à l’étranger. Elles travaillent avec des cliniques dentaires à l’étranger. Toutefois il n’y a aucune réglementation en France qui accrédite ces établissements. Alors faites le bon choix pour assurer votre sécurité et vos soins. Mais sachez que la plupart des dentistes et des cliniques à l’étranger notamment en Hongrie sont des experts et les structures sont bien rodées. Les soins prodigués par ces cliniques sont assurés de qualité.

    Les garanties

    C’est un point délicat car il n’y a quasiment aucun dentiste en France qui accepte de prendre en charge les complications pour les soins faits à l’étranger. La principale raison du refus du dentiste français est que sa responsabilité civile est engagée. Il ne prendra aucun risque à vous soigner sauf urgence absolue étant donné qu’il ne connaît les conditions de soins. Vous serez sûrement obligé de retourner dans le pays où vous avez fait vos soins et ce qui vous coûtera alors plus cher que prévu. Des complémentaires de santé peuvent assurer le coût de reprises mais le billet d’avion et l’hébergement seront à votre charge. Renseignez-vous sur le site du Centre des liaisons européennes et internationales de sécurité sociale avant d’entamer les démarches.