Tourisme médical, petit tour d’horizon de ce phénomène

Pour pouvoir bénéficier de soins plus rapidement et faire des économies tous les ans c’est prés de 20 000 Français prennent la décision de se faire soigner à l’étranger hors de leur frontières et parfois même hors de celles de l’Europe. Pour organiser ses soins de nombreuses agences de tourisme médical se sont développées (Dentisis.fr ….). Cependant une grande partie des patients se jettent dans l’aventure seul sans vraiment savoir comment les choses se passeront.

Quelques règles de bon sens pour profiter du tourisme médical sereinement

Dans la plupart des cas et quand c’est possible il est préférable d’effectuer un premier voyage pour rencontrer l’équipe qui vous prendra en charge. Si vous passez par une agence de tourisme médical se ne sera pas nécessaire et vous pourrez directement programmer votre voyage avec votre coordinateur au sein de l’agence.

Prévoyez un peu de temps après vos soins pour vérifier que tout ce passe bien avant de repartir

Dans le cadre de chirurgies sensibles il est judicieux de garder un peu de marge après les soins et de profiter de quelques jours proche de la clinique pour être certain que vos soins ne feront pas l’objet de complication. Quand il sera possible de repartir l’esprit tranquille alors vous pourrez reprendre l’avion et finir votre convalescence avec vos proches chez vous.

Des remboursements possibles dans l’Union Européenne

C’est un peu la bonne nouvelle, si vos soins sons des soins dentaires ou tout autre soin qui sont pris en charge par la CPAM et votre mutuelle ils le seront également dans un pays membre de l’UE. Quant aux mutuelles, elles s’alignent sur les critères de la sécurité sociale.

Même pour les soins non remboursés, les économies sont importantes

Même si il s’agit de soins non remboursés, le tarif de ces soins reste toujours très avantageux. Mais il est important de rester vigilant et de s’assurer que la qualité est-elle est rendez-vous. Faut-il s’engager les yeux fermés et céder aux sirènes de cette médecine à moindre coût ? il est probable que oui à condition de rester vigilant.

Un implant dentaire moins cher, ça vous dit ?

Un implant dentaire moins cher, ça vous dit

Prenez l’avion et prenez la direction de la Hongrie. Sites internet valorisant, matériels haut de gamme et dentistes souriants sortis des meilleures universités d’Europe et des États-Unis vous attendent outil à la main.

Une mauvaise prise en charge de la CPAM responsable de ce nomadisme médical

Depuis que la sécurité sociale s’est totalement désengagée et quelle ne rembourse plus les traitements prothétiques comme les couronnes et autres prothèses, près de 25 000 Français ont déjà pris l’initiative de partir se faire soigner à l’étranger et essentiellement pour des implants dentaires moins cher.

Se faire soigner les dents à l’étranger, on y va ou pas ?

Se faire soigner les dents à l’étrangeron y va ou pas

Oui pourquoi pas avec cependant un petit bémol : de nombreuses associations de dentistes français se plaigne de récupérer des patients qui n’auraient pas bénéficié d’un bon suivi après les soins. La Turquie, le Portugal et la Roumanie juste derrières la Hongrie sont devenues les destinations préférées pour les opérations de chirurgie dentaire souvent importantes.

Conclusion, le tourisme médical oui, mais pas n’importe comment avec n’importe qui

Dans la plupart des cas les patients qui font cette démarche reviennent satisfait de leurs soins. Globalement sur le volume d’opérations réalisées dans le cadre du nomadisme médical les complications ne sont pas plus importantes en proportion de celles réalisées dans un environnement plus traditionnel et près de chez soi. Il est important de bien vous informer avant de partir et quand c’est possible de vous renseigner sur la clinique qui vous rendra en charge. La qualité du premier contact est un gage de sérieux et se sera pour vous l’opportunité de poser toutes les questions qui vous permettraient d’éclairer certaines zones d’ombre.